Attendre un bébé ! 2


Grossesse

 

Alors qu’autour de moi les grossesses se multiplient, je repense à ces 9 mois de plénitude et d’incertitude. Je me rends compte que j’ai peu parler de cette période sur ce blog et aujourd’hui avec un peu de recul (cela fait déjà 2 ans) je me rends compte de la difficulté de vivre ce moment si intime et d’en parler ouvertement sur un espace public. Sûrement parce que je vais fêter dans quelques jours les 2 ans de mon bébé, je me sens aujourd’hui plus libre de vous parler de ce moment magique qu’est la grossesse. D’ailleurs, je me lance suite à une demande de Doctissimo et je me dit que c’est une belle occasion de partager mes souvenirs et de me préparer à l’idée d’un 2ème bébé.

J’ai eu la chance d’avoir une grossesse sereine et épanouie du début à la fin. Pas de nausée, des envies de chocolat (un peu trop d’ailleurs), une forme olympique (passer 3 mois bien sûr!), un sourire scotché et un nouvel amour grandissant…

Néanmoins, je vous rassure cela ne m’a pas empêché de me poser 10000 questions sur ce corps changeant et sur cet être en moi, d’avoir des doutes sur mes capacités à être mère et de flipper un peu (beaucoup) à l’approche du Jour J… Pour me rassurer et trouver les réponses qui me convenaient (j’ai tendance à ne pas voir les plus désagréables) j’ai eu recours à plusieurs sources. Tout d’abord mon homme, formidable papa qui a trouvé les mots justes et qui a su faire de cette grossesse une belle période… Ainsi que mes amies avec qui j’ai beaucoup échanger et qui ont été d’un grand soutien (merci les filles!)… Puis mes gynécos (celle du début et celui de l’accouchement) qui ont été très pros mais tout de même peu dispo surtout pour les petites questions du quotidien (et heureusement pour eux)… Bien sûr, j’ai aussi pu compter sur ma maman et ma soeur qui ont su être rassurantes et pleines de bon sens… Et enfin, pour les petites questions anodines et pour assouvir ma curiosité, j’ai largement consulter les livres spécialisés et surtout Internet.

 

grossesse 3

 

L’offre littéraire sur le sujet est très très importante et après quelques lectures en diagonal et surtout suite à des conseils avisés je n’en ai retenu que 2 : le fameux ouvrage de Laurence Pernoud « J’attends un bébé » qui a le mérite d’être très complet et de préparer aux grandes étapes de la grossesse avec sérieux (mais qui peut aussi être un peu flippant si on lit la partie sur les complications et les maladies). Le 2e ouvrage que j’ai particulièrement apprécié pour sa légèreté, son humour et ses infos très pertinentes est « La grossesse des Paresseuses » d’Anne Deville.

Comme je vous disais des milliers de questions pas forcément faciles à formuler ce bousculaient dans ma tête et j’avais besoin de lire quotidiennement des petites choses sur le sujet… pour comprendre la création de la vie, mon état physique, mon état émotionnel, comment évoluait ce petit être… mais aussi pour me préparer au pire (le doute est on ne peut plus présent) et surtout me mettre en relation avec ce petit être, mon bébé. Parce que je ne voulais devenir obsessionnelle (même si j’y pensais en permanence) j’ai trouvé sur le site Doctissimo un petit espace parfait pour obtenir ces infos : la rubrique grossesse semaine par semaine. Pour chacune des semaines de la grossesse, des indications sur le développement du foetus sont données ainsi que des informations sur l’évolution de notre corps (fatigue, nervosité, maux divers…). Et ce que j’appréciais aussi tout particulièrement c’était les conseils et les recommandations maintes fois lus et entendus mais qui donnés aux bons moments.

Autre outil assez pratique pour s’y retrouver dans les dates (accouchement, échographies, congé maternité…) : le calendrier grossesse. Super pratique car il suffit d’entrer la date du premier jour de vos dernières règles (s’il y a une date à retenir c’est celle-ci!) et vous avez votre planning complet. Idéal quand on est un peu tête en l’air comme moi ou que l’on a un doute sur les dates des échographies…

Ces 9 mois ont été pour moi une période à la fois très longue et tellement courte… du bonheur et de l’angoisse… 2 ans après l’arrivée de mon ange je n’en reviens toujours pas d’avoir accompli ça!

Et s’il y a peut-être une chose dont je me méfierai pour une 2e grossesse c’est l’envie du chocolat et surtout du Nutella dans les 3 dernières semaines car oui on peut aussi accoucher le jour J (je l’avais pourtant souvent lu et beaucoup entendu mais pas du tout assimilé).

 

grossesse 4

Article sponsorisé


Un complément, une question, un petit mot ? C'est ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Attendre un bébé !

  • ELODIE

    Merci pour ce beau témoignage de tendresse et d’amour d’une maman ..
    Tu as bien décrit les sentiments qu’on pouvait avoir …
    J’ai un peu de mal à en parler et même réaliser que moi aussi je suis en train de vivre ce moment magique … Mais si je vais devenir maman pour la 1ère fois …. Et c’est une chamboulement dans tous nos sentiments
    Mais je sais que j’aime être enceinte et que je me sens bien, heureuse et épanouie …
    avec un sourire quotidien ….. Merci pour ta justesse et tes conseils

  • Stef

    c’est vrai que ce n’est pas facile d’en parler, et de trouver les bons mots pour exprimer ce que l’on ressent. J’ai démarré depuis hier mon congé maternité, ce qui concrétise vraiment le dénouement et en même temps, il y a encore tellement d’incertitudes…. (« mais quelle tête va-t-elle avoir ? » est la question qui me revient le plus souvent)
    c’est vrai qu’il faut être 2 pour vivre ce moment, et l’entourage famille/amis peut être aussi d’un grand soutien, même si parfois on peut éprouver le besoin de se renfermer dans une bulle.
    pour le côté pratique, l’application de babycenter sur iphone (du même type que celle de doctissimo) m’a accompagné depuis quasi le début de ma grossesse et j’aime bien les conseils quotidiens, hebdomadaires, les schémas qui montrent l’évolution du bébé, cela donne des points de repère qui rassurent !
    A partir d’aujourd’hui, c’est bien de pouvoir se laisser un peu vivre; le fait d’avoir arrêté de travailler, même si je n’ai pas tout déconnecté, m’enlève un sérieux poids et me permets de ne penser qu’à moi, à elle, sans culpabiliser ! et vivre son congé mat’ pendant les beaux jours, c’est une vrai chance dont je compte bien profiter !
    notamment pour réfléchir aux indispensables, je vais m’inspirer de ta liste je pense … merci pour tes conseils et tes bons plans !