Running : pourquoi je cours et j’aime ça !


 Running-Entrainement-2016_aunomi_09

En fait je cours depuis toujours ! En primaire, j’aimais les cross, au collège, j’étais dans le peloton de tête lors des sorties running, et au lycée j’ai choisi l’athlétisme comme épreuve du bac.

Bien que je sois une adepte du running du dimanche depuis mon adolescence, je n’avais jamais passé le cap des courses officielles jusqu’à devenir maman. Après la naissance de mon 1er enfant en 2010, la perspective de courir pour quelque chose s’est immiscée en moi… En 2011, j’ai participé à ma 1ère course officielle : les 10km de l’Odyssea et j’ai embarqué ma maman dans l’aventure ! Et puis… plus rien…

Jusqu’à la naissance de mon 2e enfant en 2014 ! En 2015, je me suis renforcée musculairement grâce à une super rééducation du périnée, du yoga, de la zumba et des petits exercices presque quotidien… et en 2016, bim bam boum je me suis lancée dans les courses : Color run, la Course des Princesses, les 20 km de Paris ! Résultat en 2017, j’ai couru mon 1er semi-marathon et l’idée me trotte qu’en 2018 ou 2019 je courrais mon 1er marathon pour être capable pour mes 40 ans de courir le marathon de New York ! I can do it !

Vous comprendrez qu’à ce rythme, je me suis mise sérieusement à courir et de plus en plus régulièrement… Aussi pendant mes runs je réfléchis aux raisons pour lesquelles je cours et à pourquoi j’aime ça. Peut-être que vous êtes déjà adepte de la course à pied, peut-être que vous en avez envie ou peut-être pas du tout ! Quoiqu’il en soit j’avais envie de partager avec vous mes réflexions sur le sujet.

 

Courir pour ressentir la liberté

J’avoue que mon 1er shoot de bonheur quand je commence une course vient de cette sensation de liberté. Sentir mes jambes se dérouler et me propulser vers l’avant me donne une sensation de légèreté, une impression que tout est possible et un sentiment d’être ancrée dans la réalité. En fait quand je commence une course je me sens vivante.

Running-Entrainement-2016_aunomi_63

 

Courir pour ceux qui ne peuvent pas

Chaque fois que je cours, je réalise la chance que j’ai de pouvoir le faire. Aussi, je pense beaucoup à ceux pour qui cet effort est impossible ou interdit et cela me donne encore plus envie de me dépasser. Lors de ma dernière course, la Course Royale de Versailles, j’ai d’ailleurs croisé une association qui offre la possibilité à des personnes handicapées moteurs de participer à la course grâce à une chaise à une roue et 2 porteurs. Cette course fait 15 km, sur un sol inégal, avec des escaliers, et en juin il fait chaud. Malgré cela, ces coureurs du coeur se sont donnés à fond et ont été au bout. Un grand bravo à Dunes d’espoir !

Running-Course-Royale-2017_aunomi_23

 

Courir pour me sentir en forme

Plus je cours, plus je suis en forme ! C’est prouvé scientifiquement, le running a des incidences bénéfiques sur la santé. Au bout de quelques minutes de course, le corps produit des endorphines, un groupe de neurotransmetteurs qui agissent comme antidouleurs. Sachez aussi que les effets des endorphines se prolongent jusqu’à 1 h après la course d’où cette sensation de bien-être. Pendant l’effort, le corps produit aussi de la dopamine, l’hormone du plaisir et de la vigilance, pour réduire la sensation de fatigue. Donc après quelques minutes de running, on se sent en forme, moins fatiguée et plus vif notamment pour travailler ! J’aime particulièrement courir le matin ou le midi pendant les journées de travail, j’ai l’impression d’avoir l’esprit plus clair et d’être plus efficace ! Pendant la course à pied le corps produit également de l’adrénaline et de la noradrénaline qui non seulement ont pour effet de réduire le stress mais aussi agissent pour déstocker le gras.

Vous comprendrez donc que beaucoup de runners deviennent accrocs !

Running-Entrainement-2016_aunomi_41

 

Courir pour un corps harmonieux

Je ne vous cacherais pas que le running permet de brûler beaucoup de calories en peu de temps. Par conséquent, c’est un sport hyper efficace pour perdre du poids et retrouver un corps plus harmonieux après des grossesses notamment. Les muscles se renforcent, la graisse fond et les toxines sont évacuées… il n’y a pas de secret l’effort paie !

Running-Entrainement-2016_aunomi_29

 

Courir pour faire une vraie pause

J’ai le sentiment de courir toute la journée, entre l’école, le travail, les rendez-vous médicaux… et d’être pressée par le temps ! Et bien prendre le temps de courir, ne serait-ce que 30 minutes me donne le sentiment de faire une vraie pause. Pas d’écran, pas d’ordi, c’est un créneau pendant lequel j’écoute de la musique, je respire et je réfléchis… une vraie pause !

Running-Entrainement-2016_aunomi_05

 

Courir pour me challenger

Je crois que le combo « Maman et 35 ans révolus » a eu un impact sur moi… J’ai quitté mon boulot pour me reconvertir, je suis partie à la quête de moi-même et j’ai eu besoin de me prouver certaines choses. J’ai trouvé dans le running un très bon moyen pour me réaliser. Si je veux, je peux ! Les bienfaits physiques et mentaux apportés par ce sport contribuent aux sentiments d’accomplissement et de satisfaction, renforcent la confiance en soi et améliorent l’estime de soi. De même, le fait de participer à des courses, comme les 20 km de Paris et le semi-marathon, a été pour moi un vrai challenge personnel. J’ai senti que j’en était capable mais en même temps pour y arriver dans de bonnes conditions j’ai dû faire des efforts. Le résultat est qu’aujourd’hui je suis hyper fière d’avoir fait ces courses et mes enfants sont trop contents que je le rapporte des médailles !

Running-Entrainement-2016_aunomi_16

Running-20-km-Paris-2016_aunomi_23 Running-Semi-Marathon-Paris-2017_aunomi_31

Running-20-km-Paris-2016_aunomi_01

Courir pour découvrir le monde

Courir est aussi une formidable occasion de découvrir une ville, des parcs, des jardins, des plages, des bords de mer… bref d’aller explorer les lieux où je séjourne !

Running-Entrainement-2016_aunomi_32

Hyde Park à Londres

Running-Course-Princesses-Versailles-2016_aunomi_27

Les jardins du Château de Versailles

Running-Entrainement-2016_aunomi_33

Quelque part en Normandie

Running-Entrainement-2016_aunomi_38

Aux Sables d’Olonne

Running-Entrainement-2016_aunomi_53

Dans les rues de Sanary-sur-mer

Courir pour faire partie d’une communauté

Enfin, je crois bien que ce j’aime aussi beaucoup c’est d’appartenir à la communauté des runners ! Lors des courses officielles, des milliers de personnes se réunissent le même effort, le même dépassement de soi et je vous assure que ça me donne des frissons. Pour le semi, nous étions 38 326 runners a avoir affronté la tempête qui sévissait alors sur Paris et bien à l’arrivée il y avait un truc en plus qui nous unissait et encore aujourd’hui quand je croise une personne avec le maillot je ne peux m’empêcher de lui sourire. Et puis le must, courir avec des potes !

Running-color-run-2016_aunomi_81

Running-Course-Princesses-Versailles-2016_aunomi_06

Running-20-km-Paris-2016_aunomi_09

Running-Semi-Marathon-Paris-2017_aunomi_10

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *